14,7 mds €

de chiffre d’affaires

En 2017, le secteur de la Propreté s’évaluait à près de 15 milliards d’euros de chiffres d’affaires. Les interventions dans les bureaux représentent 40% du chiffre d’affaires du secteur. Les ¾ du chiffre d’affaires des entreprises de propreté proviennent de marchés privés.

Plus de

550 000 emplois

Près de 90 000 emplois
créés en 10 ans

La propreté représente à elle seule plus d’1 emploi sur 35 du secteur marchand en France, un chiffre en progression constante depuis 2008. Environ 90 000 emplois ont été créés en 10 ans, soit une augmentation de 20%.

de CDI

On compte 83% d’emplois en CDI soit plus de 4 postes sur 5 alors que 17% sont en CDD.
36% des salariés sont multi-employeurs et plus de la moitié des salariés a un travail hebdomadaire total de plus de 24h.

Près de

6 000 jeunes en formation initiale

Avec une filière de formation complète composée de 5 diplômes, du CAP au Master, ainsi que 8 Certificats de Qualification Professionnelle reconnus, le secteur attirent de plus en plus de jeunes. En 2019, on compte 6 000 jeunes en formation initiale, avec l’apprentissage en hausse de 15% en 3 ans, dont les résultats sont très satisfaisants (+de 85% de réussite en 2018).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site dédié à l’orientation.
www.itineraire-proprete.com

La branche investit

100 M€

dans la formation, la RSE,
la prévention des risques

Lutter contre l’illétrisme, agir en faveur de l’insertion sociale, soutenir l’emploi des travailleurs en situation de handicap, agir en faveur d’un environnement préservé… Depuis de nombreuse années, la Branche s’engage dans différentes actions pour répondre aux enjeux économiques, sociaux, de l’emploi et de la formation.

Les lieux
d’interventions

Les entreprises de propreté interviennent dans des environnements très diversifiés :

  • bureaux, locaux administratifs,
  • parties communes d’immeubles,
  • commerces et distribution,
  • santé,
  • industrie,
  • locaux et moyens de transports,
  • hôtellerie et restauration,
  • milieu scolaire,
  • équipements collectifs…

Le secteur de la Propreté ne comprend pas :

  • le service aux particuliers,
  • le nettoiement de la voie publique,
  • la gestion et le recyclage des déchets,
  • la dératisation, désinsectisation, désinfection (3D),
  • le nettoyage réalisé en interne par les salariés du secteur public.
    En revanche, s’il est externalisé et réalisé par une entreprise privée, cette dernière relève du secteur de la propreté.

VOUS ÊTES EN CHARGE DE L’ACHAT DE PRESTATIONS DE PROPRETÉ DANS VOTRE ENTREPRISE ?

La fédération et les acteurs du monde de la propreté vous accompagnent dans votre démarche !

Procéder à un achat de service de propreté, c’est initier un partenariat continu et durable avec une entreprise spécialisée. Des conditions sont à respecter et des éléments importants sont à prendre en compte pour que ce partenariat puisse répondre à vos attentes et à celles de vos collaborateurs.

Informations, recommandations, conseils, découvrez toutes les bonnes pratiques pour bien acheter la propreté.