Plus que des prestations, la propreté est un service utile à tous, élaboré avec et pour les clients, afin de garantir l’hygiène et favoriser le confort des lieux de vie et de travail.

Développer l'alternance et accompagner les jeunes

L’alternance, entre période en entreprise et formation en centre, est, pour le secteur, un gage de réussite dans l’intégration de nouveaux collaborateurs jeunes et adultes.
La Fédération des entreprises de propreté (FEP), le Fare Propreté et les entreprises du secteur portent la volonté d’accompagner notamment les jeunes apprentis grâce à un fonds d’aide dédié. Ce fond a pour objectif d’améliorer l’attractivité du secteur en répondant à des difficultés qu’ils peuvent rencontrer avec, par exemple, des allocations équipement.

Il favorise la mobilité en permettant l’accès à la formation à des jeunes de zones géographiques éloignées des centres de formation en accordant des aides à l’hébergement ou en co-finançant des permis de conduire.

Lutter contre l'illettrisme

Depuis près de 20 ans, des actions ont été développées en faveur de la lutte contre l’illettrisme pour faire progresser les salariés et les nouveaux entrants.
Ce dispositif, intitulé « Clés en mains » vise le développement de l’autonomie et l’efficacité au travail ; il permet aux salariés de développer ou renforcer des apprentissages incomplets, des savoirs oubliés, des capacités acquises mais qui ont du mal à se transférer dans la sphère professionnelle.

Plus de 500 entreprises se sont investies dans ces actions et ont accompagné des profils variés (agents, encadrants…).

Prévenir les risques professionnels

L’amélioration de la santé au travail et de la prévention des risques professionnels constitue un axe prioritaire pour le secteur de la Propreté.

Les partenariats avec l’INRS et les CARSAT ont permis la mise en place de nombreuses actions de prévention. Chacun jouant un rôle dans la prévention des risques professionnels, plusieurs dispositifs sont mis en œuvre sur le territoire : des formations à l’attention des agents de services et des chefs d’équipe et aussi des accompagnements sur les fonctions transversales.

Responsabilité Sociétale des Entreprises

Depuis plus de 10 ans, la profession s’est engagée sur le développement durable et sur la RSE. Les axes prioritaires ont été redéfinis au fur et à mesure des années pour répondre aux enjeux qui évoluent et aux besoins des entreprises. Les trois axes actuels sont :

  • Agir pour améliorer les conditions de travail et la qualité de vie des femmes et des hommes du secteur
  • Agir pour un environnement préservé
  • Agir pour satisfaire les clients, améliorer le quotidien des usagers et faire reconnaître la contribution de la profession aux enjeux de la société.